top of page
  • Photo du rédacteurConny Gunz

La magie des mots

Tu te souviens des histoires pour enfants avec des sorcières et des magiciens ?

Lorsque la magie était créée par des abracadabra et des coups de baguette magique ?


Aujourd'hui encore, à l'âge adulte, nous voyons cela dans d'innombrables films. L'exemple le plus connu est Harry Potter, mais aussi les magiciens du Seigneur des anneaux et n'oublions pas Merlin dans la légende d'Arthur.


Tu penses peut-être que ce ne sont que des histoires pour enfants ou des films fantastiques pour se divertir. Vraiment ?


Réfléchis un instant : combien d'histoires et de mythes ont été transmis depuis toujours ? Se pourrait-il qu'il y ait là quelque chose de plus que de simples histoires ?


Les mots ne sont pas seulement des éléments de la parole ou de l'écriture. Lorsqu'ils sont prononcés à haute voix, les mots se transforment en fréquences et en vibrations. Les mots créent une certaine énergie.


On peut utiliser les mots pour orienter cette énergie.


Beaucoup de gens sont peu ou pas du tout conscients de ce qui sort de leur bouche. Certains, notamment les hommes politiques et les spécialistes du marketing, savent parfaitement comment utiliser les mots pour atteindre leur objectif.

Il est important de comprendre le pouvoir qui réside dans les mots (la vibration) afin de voir comment ils sont utilisés depuis la nuit des temps pour manipuler l'humanité et la maintenir petite.


Chaque mot a sa propre énergie.


Le mot "Arbeit", par exemple, est d'origine germanique et signifie "un enfant condamné à une activité physique pénible".


Pardon ?


Ok, encore une fois "un enfant condamné à un travail physique pénible".

Bon, je vais laisser ça comme ça pour l'instant.


Il y a aussi des hypothèses selon lesquelles le mot est apparenté à aslaw, qui signifie "servitude" ou "esclavage". Oui, ça devient de mieux en mieux.


Le mot français travail a une histoire similaire, voire plus extrême encore. Il est lié à un instrument de torture du début du Moyen Âge.


Le mot italien lavoro et l'anglais labour remontent au latin labor, qui signifie également "peine".


Est-ce que cela a soudain un sens que des milliers et des milliers de personnes perçoivent une lourdeur lorsqu'elles disent "Je dois aller travailler demain".

Oui, ok, le mot "devoir" n'aide pas non plus à créer une légèreté.


Je t'en ai préparé d'autres qui ne nous aident pas vraiment.


Essayer - dis-tu à quelqu'un : "Je vais essayer". Quelle est l'énergie derrière cela ? Soit tu le fais, soit tu ne le fais pas. Prends une décision. Essayer a une énergie d'incertitude, tu doutes de toi-même, de savoir si tu peux le faire. Je peux le comprendre, parfois ce n'est pas facile. Sois clair sur ton intention. "Je vais le faire" ou "je ne vais pas le faire". Les deux sont ok. Celui qui essaie a 99% de chances de ne pas le faire.


Pourquoi - si tu demandes pourquoi, tu tournes en rond. Pourquoi m'a-t-il/elle quitté(e) ? Pourquoi cela m'arrive-t-il toujours ? Pourquoi est-ce que je ne peux pas le faire ? Est-ce que tu sens la lourdeur des questions ? Peu importe pourquoi, car la réponse à cette question ne change rien à la situation. La question "pourquoi" ne te fait pas avancer, mais te ramène directement au début. Si la question "pourquoi ?" surgit, tire le frein à main et demande-toi : "Qu'est-ce que je peux faire maintenant, de manière positive, pour changer la situation? Cela te permettra d'aller beaucoup plus loin au lieu de tourner en rond.


Avoir besoin - c'est toujours avoir l'impression de ne pas en avoir assez. J'ai besoin d'argent pour payer mon loyer, oui bien sûr. Mais si tu dis que j'ai besoin, ce que tu dis vraiment, c'est que je n'ai pas assez d'argent pour payer mon loyer.

Dans une relation, par exemple, j'ai besoin de lui, j'ai besoin d'elle. Qu'est-ce que cela dit ? Je ne me suffis pas à moi-même. Je ne peux pas le faire seul. Donc manque de confiance en soi ou d'autodétermination etc....

"Avoir besoin" mène toujours à l'avarice. Tu essaies de t'accrocher à quelque chose par peur qu'il n'y en ait jamais assez.


Souhaiter - Je souhaite ... j'espère, je rêve, etc.... Souhaiter, c'est comme prier. Tu rêves de quelque chose et tu t'attends à ce que quelqu'un ou quelque chose réalise ce souhait. Si j'y crois suffisamment fort, cela se réalisera.

Question - où est ta part dans tout cela ? Ton énergie ? Ton engagement ? Ton intention ? Bien sûr, tu peux t'asseoir sur le canapé et faire le vœu d'avoir un million. Mais si cela fonctionnait ainsi, ne serions-nous pas tous millionnaires depuis longtemps ?


Que faire maintenant avec ces informations ?


Chaque jour, nous prenons davantage conscience de ce que nous disons. Quels mots j'utilise et lesquels je supprime de mon vocabulaire. Aucun de nous n'est parfait et cela demande un peu de pratique. Ce qui est bien, c'est que tu deviens de plus en plus conscient de ce que tu dis. Parfois, j'utilise encore des mots que j'ai bannis de mon vocabulaire depuis longtemps. La différence avec le passé, c'est qu'au moment où ils me viennent aux lèvres, ma conscience se met en marche et crie STOP. Je reformule donc ma phrase et j'annule ce que je viens de dire.


Changer ton schéma de pensée et ton choix de mots peut avoir une grande influence sur ta vie. Crée la magie au quotidien, avec ce que tu dis et ce que tu penses. Car les pensées ne sont-elles pas aussi des vibrations ?

31 vues

Коментарі


bottom of page